25.03.19

Quels engagements humanitaires et sociaux possibles pour les entreprises ?

Quels engagements humanitaires et sociaux possibles pour les entreprises ?

Auparavant, les entreprises exerçant leurs activités au quotidien empochaient leurs bénéfices afin de survivre sur le marché de l'industrie. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas, car on constate que la majeure partie des sociétés se tournent vers l'humanitaire et le social. À ce titre, elles sont en mesure de prendre plusieurs engagements allant dans ce sens. En voici une idée !

L'humanitaire et le social des entreprises

Dans la majeure partie des cas, les entreprises qui souhaitent se tourner vers le domaine de l'humanitaire ou du social visent principalement les pays en voie de développement. Il s'agit pour la plupart du temps des pays d'Afrique. Toutefois, il peut encore s'agir de pays présentant un très faible niveau de développement sur le continent américain ou asiatique.

Il faut dire que le tsunami de décembre 2004 a marqué les entreprises, si bien que depuis, ces dernières entreprennent plusieurs actions afin de pousser les salariés à effectuer des dons. C'est ainsi que depuis plus de 5 ans, les entreprises effectuent des dons représentant aujourd'hui des millions d'euros à la collecte. Elles visent également, d'ici quelques années à atteindre au moins 20 millions d'euros.

Les divers engagements réalisés

Les entreprises qui tentent de se verser dans le domaine humanitaire et social sont légion. Elles sont également capables d'honorer de leur présence plusieurs secteurs. C'est ainsi qu'on peut remarquer que l'entreprise Danone s'est engagée principalement dans le financement de la construction de puits sur le territoire du Niger.

D'autres entreprises, telles qu'Air France, ont également apporté une aide humanitaire dans le domaine de la logistique. Cette dernière visait principalement à aider les organisations humanitaires afin de mener à bien leurs activités. Il ne faut également pas occulter Veolia qui apporte son aide lors des situations de crise, en faisant intervenir le réseau qui lui est affilié « Veolia Water Force ».

Enfin, après la situation tragique qui a eu lieu en Birmanie, une entreprise d'origine stéphanoise a fourni pas moins de 800 kg de pastilles, dans le seul but de procéder à l'épuration de l'eau. Autant d'actions qui permettent aux entreprises de s'investir dans le social.

Un engagement extraordinaire

Les entreprises souhaitant apporter leur aide dans le domaine humanitaire ne sont pas aussi nombreuses. Il convient quand même de constater que les différents apports qu'elles effectuent peuvent aborder une forme extraordinaire.

C'est ainsi que certaines entreprises ont opté pour le système des congés solidaires. Par cette technique, les entreprises sont capables de proposer aux salariés de prendre des congés, afin que ceux-ci puissent participer à des missions humanitaires.

Cela permet aux entreprises de ne plus se cantonner aux petites actions, mais d'adopter des projets faisant partie intégrante des activités de la société. Par-dessus tout, les entreprises et les salariés seront en mesure de donner un sens aux diverses activités qu'ils entreprennent au quotidien.

On retient donc que les engagements des sociétés se font de plus en plus remarquer. Ces dernières, quand bien même elles se cantonnent à l'humanitaire et au social, peuvent s'immiscer dans bien d'autres aspects.